Fondation de l’ACAR

logo-ACAR4

L’arc a été inventé il y a plus de 12’000 ans. Avant de devenir une  arme qui n’a cessé de s’améliorer et de se diversifier au fil des âges, l’arc a d’abord été un engin de chasse à projectile, à la suite de la sagaie et du propulseur. Pourtant de nombreuses personnes aujourd’hui s’étonnent de l’efficacité de cette arme pour la chasse, l’assimilant davantage à un jouet ou à un instrument sportif. Mais ne nous y trompons pas : l’arc reste une arme létale qui permet de chasser toutes les espèces avec efficacité dans la même éthique cynégétique que la chasse au fusil.

La législation fédérale suisse interdit l’utilisation de l’arc pour la chasse. Il en va de même pour l’arbalète, bien que  plus répandue que l’arc dans la culture et la tradition helvétique, jusqu’à en devenir  le symbole  industriel marquant la qualité du swiss made. Pourquoi alors créer une association de chasseurs à l’arc en Suisse romande?

Tout d’abord parce que même si elle y est interdite, la chasse à l’arc passionne de nombreux chasseurs ou archers en Suisse, y compris dans sa partie occidentale francophone, à savoir  la Romandie. Ensuite, parce que cette région de la Suisse est directement voisine de la France et de l’Italie, deux pays dans lesquels la chasse à l’arc est autorisée. Deux heures de route suffisent  pour atteindre un territoire de chasse en France ou en Italie.

Pour l’heure, l’Association des Chasseurs à l’Arc de Romandie (ACAR) est la seule association francophone de ce type en Suisse. Mais l’ACAR est en lien avec d’autres associations partenaires de chasseurs à l’arc.

Les buts de l’ACAR sont :

  1. regrouper tous les chasseurs à l’arc de Suisse romande en vue d’une unité d’action et de formation
  2. promouvoir et défendre les intérêts de la chasse à l’arc
  3. promouvoir et défendre une éthique cynégétique respectueuse de l’environnement, en particulier de la faune et de la flore
  4. défendre l’identité et la culture cynégétique des chasseurs à l’arc de Romandie
  5. Assurer la formation de la chasse à l’arc, la diffusion du savoir et de la culture cynégétique, l’approfondissement des connaissances de la faune et de l’environnement, la synergie avec les organismes et les autorités responsables de la gestion de la chasse en Suisse et en France
  6. Représenter les chasseurs à l’arc de Romandie auprès des fédérations ou associations de chasseurs à l’arc en Europe et dans le monde
  7. Représenter les chasseurs à l’arc de Romandie auprès des fédérations cantonales ou des associations nationales de chasse.